Blog Rps Boxe - Les fournisseurs en Thailande

Blog Rps Boxe - Les fournisseurs en Thailande
Revenons à ton premier fournisseur Thai WINDY , tu as travaillé longtemps avec lui ?
Ça n'a pas été une très longue expérience , pas plus de deux/ trois ans en tout cas .
J'ai fait la grave erreur de lui passer une  trop petite commande et il n'a pas apprécié. Comme tous les thai il a dit oui en souriant , je lui ai versé un bel acompte (à l'époque je travaillais en Crédit Documentaire ) et il a encaissé mais il pensait non . Ça a duré des mois , j'ai téléphoné au moins 5/6 fois , il me disait qu'il avait du retard puis que c'était parti . Si , si c'était parti !
Mais en fait ,  il n'avait pas fabriqué la marchandise . 1er bad business avec un fournisseur , j'ai fait intervenir la chambre de commerce Franco/Thai et au bout d'un mois ils m'ont répondu qu'il n'y avait pas de problème pour qu'il me rembourse la somme versée .
Lors d'un voyage , je suis repassé chez lui il m'a fait un chèque que j'ai encaissé à la 1ère agence bancaire sur le retour.
Je me rappelle encore de la  question qu'il m'a posé en me donnant le chèque  : " will you still make business with me ? ". J'ai trouvé ça digne d'un enfant de 10 ans et j'ai répondu : " no , sorry !" On était début 1990 .
 
Du coup plus de fournisseur ?
Surtout qu'en 1990 je n'avais que lui mais j'ai eu le temps de me préparer car je connaissais l'issue quand j'ai contacté la chambre de commerce.
Quand je suis revenu en Thailande pour régler mes comptes  avec WINDY , j'avais l'adresse de FBT , SIAMBALL et THAISMAI .
Je suis passé voir FootBall Thai Factory ; une grosse boite de fabrication de matériel de sport en général , de boxe en particulier .
Rendez vous avec la manager qui avait l'air de s'emmerder terriblement. J'étais venu en moto taxi et le conducteur  m'avait tellement fait flipper en slalomant parmi les voitures que j'avais du mal à me concentrer . Elle m'a poliment montré des échantillons de gants dont un marqué Sport 7 . Ça m'a rappelé que j'étais pas tout seul en France à vouloir vendre du matériel de boxe .
On a pas vraiment accroché , elle avait l'enthousiasme d'une employée payée au lance pierre qui ne supporte pas la boxe !
C'est drôle mais je me rappelle presque de son nom , quelque chose comme Aranya Sinhaseni. Pourtant on ne s'est vu qu'une fois.
Rédigé le  18 oct. 2009 21:33  -  Lien permanent

Commentaires

Aucun commentaire pour cet article.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.
Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.
Votre commentaire
Votre nom *
Votre Email *
URL de votre site