Blog Rps Boxe - Les débuts dans le commerce

Blog Rps Boxe - Les débuts dans le commerce
Alors ça c'est mal passé avec les concurrents ?
On est en 1987 , au début je n'avais pas trop ciblé ma clientèle , alors j'ai démarché aussi certaines boutiques bien implantées .
Ça s'est vite su que je vendais du bon matériel Thaïlandais et rapidement j'ai reçu une lettre de l'avocat de RD Boxing qui me reprochait d'avoir utilisé des photos du catalogue de son client , je lui ai répondu que les photos venaient du catalogue de WINDY notre fournisseur commun et je n'ai plus jamais eu de nouvelles.
En général je me suis bien fait jeter par les boutiques déjà implantées, la seule personne de qui je garde un bon souvenir de notre première rencontre et discussion ( mais je ne voulais rien lui vendre ) c'est Serge Royer le créateur de SDI et il a confirmé 15 ans plus tard qu'il était un mec bien . Sinon certains me proposaient de faire du dépôt vente . J'étais un peu trop tendre au début je me suis bien fait avoir, les boutiques déposaient le bilan et moi je perdais la marchandise quand c'était au fin fond de la France .Une bonne partie de ceux qui  avaient un commerce ramaient pour s'en sortir , il y a des frais et il faut vendre coûte que coûte pour payer les charges . Mais  il y avait aussi des pro de l'arnaque dans ce métier , comme partout quoi : ils montent ou rachètent une entreprise en SARL , ils vivent au dessus de leurs moyens. Deux ans plus tard ils déposent le bilan et plantent une partie des fournisseurs. Tu peux les retrouver dans une situation similaire quelque temps plus tard .
Une fois à paris jusqu'à coté de la Fédé de Karaté la fille de CIG Arts Martiaux à été régulière et m'a demandé de venir reprendre le matériel rapidement , quand je suis arrivé il y avait un huissier qui comptabilisait la marchandise. Il était seul , vu comment je l'ai regardé en chargeant ce qui m'appartenait dans la voiture , il n'a rien dit .
 
Tu vendais à qui alors ?
Je vendais à mes élèves , à mes amis profs , à certaines boutiques et je faisais de la pub dans Karaté Bushido et après dans Uppercut .
Ça me coûtait littéralement mon bénéfice ces pages couleurs à 10000 Francs sur Karaté .
Des fois j'accrochais des clubs , des particuliers , des boutiques ..... et une fois Bingo , le directeur de RMO Boxe qui m'appelle.
Il venait de s'embrouiller avec son fournisseur habituel et était devant une de mes pubs. Il m'a donné rendez vous au bar d'un grand hôtel de Pantin près du siège de la Fédé de Boxe anglaise , j'avais des échantillons de gants et de casques et je savais de quoi je parlais . Le courant est passé : plus de 300 paires de gants de combat et une cinquantaine de casque marqués RMO . Joli coup !
René Jacquot  , Laurent Boudouani et d'autres ont boxé avec.
RMO BOXE
Sinon , je faisais des stands dans les rencontres , j'offrais un peu de matériel pour les galas. Mais en général les gens demandent beaucoup et on attend souvent le retour , quand on a jamais le retour je peux te dire que les nom des gars restent dans ma mémoire .
Tout ça c'était bien avant la création d'Internet .
Au départ j'ai commencé avec 3 modèles de gants , 3 casques , 1 pao . C'est à peu près tout , c'était léger comme gamme .
 
Quand est ce que ça a évolué tout ça ?
Après j'ai été contacté par les pakistanais , gros commerciaux qui eux n'hésitent pas à sillonner le monde pour placer leur marchandise .J'en ai testé plusieurs depuis près de 18 ans . On y reviendra plus tard .
J'ai été contacté par les chinois de Taiwan , surtout pour les produits plutôt arts martiaux que boxe . Je ne suis jamais allé la bas , ni au Pakistan d'ailleurs. Les chinois ne bougent pas de chez eux non plus , les seuls qui sont prêts à tout ce sont les pakistanais.
Rédigé le  9 oct. 2009 22:42  -  Lien permanent

Commentaires

Aucun commentaire pour cet article.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.
Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.
Votre commentaire
Votre nom *
Votre Email *
URL de votre site