Blog Rps Boxe - La création

Blog Rps Boxe  - La création
Alors une fois que tu as vendu tes 30 paires de gants tu es retourné la bas en acheter 100 ?
C'est sûr , vu le prix du billet d'avion j'aurais été super gagnant !
J'ai pris mon temps et j'ai fait des recherches pour trouver l'adresse de WINDY à Bangkok . J'ai fini par me la procurer et j'ai écrit une belle lettre en anglais au patron en lui disant que j'étais un acheteur potentiel et que j'étais prêt à lui passer une commande de 1000 paires de gants .
Il a reçu ma lettre et qu'est ce qu'il a fait d'après toi ?
 
Il ne t'a pas répondu car pour lui tu jouais dans la cour des enfants ?
J'aime ton humour mais avec 1000 paires de gants pour une 1ère commande j'étais susceptible de passer directement dans la cour des grands acheteurs potentiels. N'oublies pas qu'il ne me connaissait pas!
Il m'a donc répondu qu'il était prêt à me recevoir à Bangkok quand je voulais ( il faut savoir que les Thaï ne se déplacent pas tellement hors de chez eux ) .
J'ai compté mes sous avant quand même car si je lui promettais 1000 paires , je commandais 1000 paires et bien sur je les payais ( je précise que tout le monde ne fonctionne pas comme ça dans le milieu du commerce ).
 
Je sens que tu ne vas pas tarder à préparer ta valise !
Elle était  déjà prête ! J'ai pris un billet pour les vacances de la Toussaint et je suis reparti seul à Bangkok . C'est la seule fois ou je me suis retrouvé seul à l'étranger pendant 10 jours  ( j'ai trouvé le temps d'aller quelques jours à la plage quand même ).
J'ai rencontré le patron de WINDY , le plus gros fabricant Thaï de matériel de boxe de l'époque ou du moins du meilleur matériel .
SOMCHAI Wongprasertkarn était le fils du créateur de la marque et reprenait un peu les rênes car son père avait des problèmes de santé .
La rencontre a été cordiale , il avait mon âge mais lui était déjà dans le monde des affaires.
Prévoyant et ne voulant pas de problèmes avec RD , j'avais redessiné les gants pour qu'ils soient bien distincts et j'ai bien fait !
On s'est rencontré plusieurs fois , ils m'a présenté plusieurs échantillons et ça m'a convenu  , je lui ai passé la commande .
Sa fabrique était dans la banlieue de Bangkok en fait sous  l'énorme maison traditionnelle en bois que la famille habitait . Il avait quelques dizaines d"ouvriers et un sacré savoir faire .
 
En attendant ton matériel , tu as donc loué des bureaux dans la plus haute tour de Paris , 1500 m2 d'entrepôts , embauché 2 secrétaires et acheté une voiture de fonction ?
Je vois que tu me connais bien ! mais blague à part,  les gars comme ça existent , j'ai ai rencontré plusieurs ! 
J'ai gardé les pieds sur terre simplement et je me suis demandé comment et à qui j'allais vendre ces 1000 paires de gants.
Il serait bien temps plus tard de voir de quelle manière je dépenserais l'argent gagné si j'en gagnais.
Au début pour envoyer un fax à mes fournisseurs je courrais chez un copain de mon frère qui en avait un , pareil pour les récupérer. C'était pratique !
Sinon concernant les concurrents , il y avait déjà un peu de monde sur la place et ils ne m'ont pas tous vu arriver avec bienveillance !
Je le ressent aussi en ce moment , c'est normal !
 
Il n'y a pas de solidarité dans le business ?
Tu es incorrigible ! C'est un monde de requins  , mais ils ne sortent pas les dents forcement tout de suite .
 
 
 
 
Rédigé le  9 oct. 2009 15:29  -  Lien permanent

Commentaires

Aucun commentaire pour cet article.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.
Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.
Votre commentaire
Votre nom *
Votre Email *
URL de votre site